REFEC/Office des Routes organise une journée de réflexion sur le thème : "rôle et place de la femme à l'Office des Routes"

REFEC/Office des Routes organise une journée de réflexion sur le thème : "rôle et place de la femme à l'Office des Routes" Tel qu'institué sur le plan international, le mois de mars constitue pour la femme, une grande référence pour étaler sa magnificence, en vue clamer haut et fort, au travers de différentes activités, la place qui doit lui revenir dans la société, face à son partenaire homme.

Ne pouvant pas déroger à cette marque instituée, le Réseau des Femmes des Entreprises du Congo REFEC/Office des Routes avait, en marge d'autres activités liées au mois de la Femme en cette Edition 2016, organise' le jeudi 17 mars dernier dans la salle de réunion de la Direction du Laboratoire National des Travaux Publics, une journée de réflexion sur le rôle et la place de la femme à l'Office des Routes.
Cette journée de réflexion qui avait connu quatre temps forts, en l'occurrence, le mot d'introduction de madame Gertrude BAKU NZOAU, point focal REFEC/Office des Routes, l'exposé de madame Emma SELEMANI, Présidente du Conseil d'Administration de 1'Office des Routes, sur le thème de la journée, l'échange des vues sur l'exposé et enfin le mot d'encouragement de monsieur Herman MUTIMA SAKRINI, Directeur Général de 1'Office des Routes, était un signal fort à travers lequel les mamans du REFEC/Office des Routes s'étaient exprimé sur leur rôle et leur place au sein de l'Office des Routes. Dans son mot d'introduction à cette rencontre, madame Gertrude BAKU NZOAU, point focal REFEC/Office des Routes, avait salué la présence des membres du Conseil d'Administration et de toutes les femmes, venus à cette activité d'une portée honorable. Avant de terminer ses propos par les remerciements adressés au participants présents dans la salle, madame Gertrude BAKU NZOAU avait circonscrit les grandes étapes liées au déroulement de cette journée de réflexion.

Prenant la parole pour son exposé, madame Emma SELEMANI, Présidente du Conseil d'Administration de l'Office des Routes avait commencé par adresser ses salutations et remerciements au Directeur Général de 1'Office des Routes et a l'Administrateur Joseph KAHENGA SOMPO, tous membres du Conseil d'Administration, au Directeur Chef de Département de l'Administration Générale, aux invites ainsi qu'aux Distinguées Dames Cadres et Agents, membres du REFEC/Office des Routes pour leur présence à l'activité du jour.

Elle avait, sur cette lancée, remercié le REFEC/Office des Routes pour avoir opéré son choix sur sa personne en vue de faire un exposé sur le thème du jour, lie à cette circonstance inoubliable.
Au cours de son exposé, madame Emma SELEMANI, Présidente du Conseil d'Administration de l'Office des Routes, avait, en premier lieu, rappelé à l'assistance que chaque année, les Nations Unies donnait un thème de l'édition de ladite année et que chaque pays, a cette même occasion proposait son thème. Par la suite, Madame Emma SELEMANI avait démontré l'évolution des avancées réalisées en matière de Droit de la Femme à l'Office des Routes. A ce sujet, madame la Présidente du Conseil d'Administration avait souligné que la parité ne deviendrait parfaite que si chaque femme avait confiance en elle-même, car l'autonomisation des femmes ferait avancer le monde.
Poursuivant ses propos, madame Emma SELEMANI avait dit que la Situation de la femme à l'Office des Routes allait de plus en plus en amélioration étant donné qu'au sein de cet Etablissement Public, l'on comptait déjà au jour même, 9 % de personnel féminin.

Par ailleurs, plusieurs questions méritaient d'être posées : Comment franchir le pas pour atteindre la parfaite égalité de 50-50 en 2030 ?
A ce stade, avait souligné madame la Présidente du Conseil d'Administration, le débat était ou restait ouvert. A l'Office des Routes, avait-elle ajouté, les femmes étaient, certes, dans l'administration mais qu'en était-il de la situation des femmes ingénieurs, présentes au chantier ou' elles doivent prester ?
En réponse à ces questions, madame Emma SELEMANI avait interpellé les femmes de l'Office des Routes, tout en les invitant entre autres, an changement de comportement, an bannissement des antivaleurs, à s'assumer devant leurs responsabilités, à se respecter elles-mêmes vis-à-vis de leur collègues hommes, etc.
Les femmes doivent savoir on se limitent leurs droits. Elles doivent avoir un comportement exemplaire afin de gagner le respect de leurs collègues hommes dans le milieu professionnel, avait encore déclaré madame Emma SELEMANI, avant de demander aux femmes de suivre des formations ou de s'auto former et de ne pas se sous-estimer, car, avait-elle renchéri, elles ont des compétences susceptibles de faire valoir 1'Office des Routes.

Madame la Présidente du Conseil d'Administration avait aussi insisté sur le fait que les femmes puissent pousser leurs filles à faire des études d'ingénieurs ou de techniciens.
Elle avait également demandé que lorsqu'il y a engagement au sein de l'Office des Routes, [a femme soit privilégiée afin de résoudre cette inadéquation de 538 ingénieurs de cet Etablissement Public, étant donne' que parmi ces ingénieurs, n'y a que 12 femmes.

Au regard de ce constat préoccupant, madame la Présidente du Conseil d'Administration avait demandé à monsieur le Directeur Général de primer les premières femmes engagées à l'Office des Routes, à la fin des activités marquant le mois de la femme, en cette édition 2016.
Enfin, avant l'ouverture d'échange des vues entre les Distinguées Dames présentes dans la salle, madame Emma SELEMANI, Présidente du Conseil d'Administration de l'Office des Routes avait fait un plaidoyer en faveur du REFEC/Office des Routes, en demandant à monsieur le Directeur Général d'allouer à celui-ci, un budget spécial pour ses activités, en l'occurrence la formation et tant d'autres.

Au terme de l'échange des vues entre les Distinguées Dames du REFEC/Office des Routes, la parole était donnée à monsieur Herman MUTIMA SAKRINI, Directeur Général de l'Office des Routes qui, dans son mot d'encouragement aux femmes, leur a adressé ses remerciements pour l'initiative éloquente sur l'organisation de cette journée de réflexion liée au rôle et a la place de la femme a 1'Office des Routes.
Pour changer les choses, avait-il déclaré, il faut que les femmes fassent des études d'ingénieurs, car, à qualité égale embauche égale avait-il ajouté "nous sommes contre une parité de quota mais sans compétences requises."
A cette occasion, l'Office des Routes étant un Etablissement a caractère technique, monsieur le Directeur Général avait demandé aux Distinguées Dames de l'Office des Routes d'envoyer leurs filles à faire des études techniques.
Pour terminer son adresse, l'Ingénieur Civil Herman MUTIMA SAKRINI avait demandé aux Distinguées Dames d'être ponctuelles au travail et d'avoir en esprit, une égalité du point de vue de Droit tout en gardant leur nature féminine.

Après une séance des photos souvenirs, cette journée de réflexion sur le rôle et la place de la femme à l'Office des Routes s'est terminée par un rafraichissement.


Vidéos