Egalité de chance au traitement et aux différents postes à occuper dans la quiétude, horizon 2030

Une journée de réflexion sur le thème : «La femme de l’Entreprise dans les travaux publics doit : penser de manière égale, construire intelligemment, innover pour le changement et l’accès aux infrastructures de qualité » a été organisée par le Réseau des Femmes des Entreprises du Congo de l’Office des Routes (REFEC/OR), le vendredi 22 mars dernier dans la salle de réunion du Laboratoire Nationale des Travaux Publics.

Prenant la parole à cette occasion, Madame Gertrude BAKU, point focal du REFEC, a mis l’accent sur la volonté des femmes, d’en finir avec les inégalités qu’elles subissent encore. «Naitre fille, demain au Congo, ne devrait plus fatalement équivaloir à de moindres opportunités dans la vie, ni à entraver la liberté de se choisir un destin et de le réaliser selon ses mérités, ses capacités, ses envies et son travail, et non plus selon son sexe et les préjugés qu’on n’y rattache», a-t-elle dit.
Elle a formulé quelques recommandations adressées à la hiérarchie de l’Office des Routes, telles que le renforcement de l’effectif féminin à tous les niveaux de la catégorie socio-professionnelle dont le profil qu’exige le poste/fonction, la promotion au grade supérieur des femmes répondant aux critères requis.

Invité à rehausser de sa présence cette cérémonie, le Directeur des Ressources Humaines de l’Office ses Routes, a, quant à lui, exhorté les femmes à être disciplinée et compétente, à connaitre les textes légaux qui régissent l’Office des Routes.
Le représentant du Directeur de la Formation, M. KABUYA, a, pour sa part, insisté sur l’abandon des vices afin de provoquer un réel changement des comportements.

La journée s’est clôturée par un échange entre les femmes et les orateurs du jour.
Service Communication et Presse Service Communication et Presse

---
-

Vidéos